17531 Fans      1360 Abonnés    2985 Membres
 |  | 

5 500 gendarmes et réservistes au groupement de l’Hérault

img-responsive

MILITAIRES. Le groupement de gendarmerie de l’Hérault compte 5 500 gendarmes d’active et réservistes. La réserve, composée de retraités et de volontaires de la vie civile est de plus en plus sollicitée pour des renforts précieux et des missions, qui s’avèrent parfois importantes auprès des brigades territoriales à forte activité au quotidien. Le groupement de l’Hérault fait partie de la région de gendarmerie d’Occitanie.

Le colonel Jean-Valéry Lettermann a officialisé sa prise de commandement dans la tradition militaire lors d’une cérémonie au quartier Lepic à Montpellier le 14 septembre dernier, en présence de M. Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, de nombreuses autorités administratives, judiciaires -dont Pierre Valleix, procureur général près la cour d’appel de Montpellier-, militaires et civiles, des représentants des Mossos d’Esquadra de Catalogne, ainsi que des personnels militaires et civils de l’état-major et des unités de terrain.

Il a été nommé depuis le 1er août commandant adjoint de la région de gendarmerie d’Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault, une fonction à dimension régionale et départementale. Le colonel Lettermann supervise, en effet les groupements de gendarmerie du Gard, de l’Aude, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales.

“Un commandement moderne”

Après ce moment solennel, le colonel Lettermann a rendu un hommage appuyé à son prédécesseur dans ce commandement, le général Jean-Philippe Lecouffe et souhaite poursuivre son action.

Il a remercié la « communauté » formée par ses invités, symbole du cadre collectif dans lequel il entend exercer son mandat avec les différents acteurs du service public. Au delà des institutions, il compte également faire vivre les échanges avec le monde associatif et le monde économique. Il a rappelé que la gendarmerie est ancrée fortement dans les territoires, zones urbaines, péri urbaines ou rurales et au contact des populations.

S’adressant à ses subordonnés, les près de 4 000 personnels civils et militaires de la région et les quelques 1 500 réservistes, il leur a dit combien il était fier et honoré de les commander. Il leur a  promis «un commandement moderne, à la fois exigeant dans le service public que nous devons à nos concitoyens et sur les principes et la rigueur de notre action, et en même temps ouvert, bienveillant, très respectueux des attentes, des personnalités et des difficultés de chacun, empreint de considération et de reconnaissance, fait de pédagogie et d’échanges.».

La Sainte Geneviève célébrée

Sainte-Geneviève est la patronne des gendarmes, célébrée le 16 novembre dernier, en soirée à Montpellier. En ouverture, une messe présidée par le Père Philippe Regeard du Cormier, assisté par le Père Cyril Bezzina et de l’aumônier Emmanuel Gracia a eu lieu en la basilique Notre-Dame-des-Tables, dans l’Écusson.

Au cours de la prise d’armes qui a suivi sur la place Soulages, devant le musée Fabre, le colonel Jean-Valéry Lettermann et le préfet Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault ont remis plusieurs décorations à des gendarmes d’active et de réserve particulièrement méritants.

Le colonel Lettermann, a souligné lors de son discours que, “la gendarmerie est une force humaine : elle tire au quotidien sa force de sa cohésion. C’est enfin s’ouvrir sur le monde extérieur à la fois pour mieux le connaître afin de mieux exercer sa mission de service public mais aussi pour mieux se faire connaître et rendre compte de son action”.

Il a adressé à ses effectifs ses félicitations pour le travail accompli et ses encouragements pour poursuivre dans cette voie. Il a remercié l’ensemble des personnes, dont une délégation de la Guardia civil et de la police espagnole de leur présence, qui témoigne de leur attachement à notre institution.

Pierre Valleix, procureur général près la cour d’appel de Montpellier a salué l’action des gendarmes et leur dévouement, tout comme le préfet de l’Hérault qui a conclu en soulignant notamment l’importance de la mise en place de la police de sécurité au quotidien.

Deux nouveaux commandants de compagnie

Deux nouveaux commandants de compagnie ont pris récemment leurs fonctions : le chef d’escadron Fabien Jaffard est à la tête de la compagnie de Lodève, qui couvre une vaste zone rurale, le Lodévois, le pays de Ganges, jusqu’au pic Saint-Loup et à l’est de Pézenas. Et le capitaine Antoine Garcia commandant la compagnie de Lunel, qui a la particularité d’avoir une mixité des territoires, avec le Lunellois bien sûr, la zone rurale qui s’étend à l’est de Montpellier en frontière avec le Gard, le secteur de l’étang de l’Or et les brigades littorales, de la Grande-Motte à Palavas-les-Flots.

Une caserne neuve à Clermont-l’Hérault

Le colonel Jean-Valéry Lettermann, Mme Magali Caumon, sous-préfète de Lodève, Salvador Ruiz, le maire de Clermont-l’Hérault ont récemment scellé la première pierre de la future caserne de gendarmerie de Clermont-l’Hérault. Dans un an, les 21 gendarmes de cette brigade territoriale autonome disposeront d’infrastructures dotées d’équipements modernes leur offrant de très bonnes conditions de travail, ainsi qu’un cadre de vie convivial pour leurs familles.

La commune, maître d’ouvrage, s’est fortement engagée dans cette opération immobilière qui répond à une nécessité, la caserne actuelle étant vétuste et exiguë. Deux autres casernes neuves sont opérationnelles, celles de Balaruc-les-Bains et de Marseillan. Elles remplacent celles de Gigean et d’Agde.

Cinq compagnies

Le groupement de gendarmerie de l’Hérault comprend les compagnies de Béziers, Castelnau-le-Lez, Pézenas, Lodève et Lunel. Il dispose notamment de cinq brigades de recherches, d’une cellule d’identification criminelle -les gendarmes techniciens en recherches scientifiques-, d’équipes cynophiles, d’un hélicoptère de la section aérienne basé à l’aéroport de Fréjorgues à Mauguio, d’un escadron départemental de sécurité routière -EDSR 34-, de pelotons dans chaque compagnie, sur l’autoroute A9 à Poussan et sur l’A75 et A750 à Clermont-l’Hérault, des brigades maritimes, nautiques et des transports.

Source et photos : https://e-metropolitain.fr/2017/11/24/__trashed-10/