19159 Fans      1948 Abonnés    3602 Membres
 |  | 

À 20 ans, ces Bourbonnais se mettent déjà au service de la sécurité du pays

img-responsive
Dans les casernes de gendarmerie comme dans les rangs de l’armée, la réserve militaire permet à des jeunes de tous profils de jouer un rôle actif dans la sécurité du territoire. La preuve avec l’exemple de ces jeunes bourbonnais.

Ils ne sont pas militaires de profession, et n’ont pas forcément vocation à le devenir. Mais nombreux sont les jeunes Bourbonnais de tous profils qui, pourtant, portent l’uniforme. Le vert de l’armée, mais aussi le bleu de la gendarmerie. Un privilège (et une responsabilité) qu’ils doivent à leur statut : celui de volontaires dans la réserve armée. Parfois encore scolarisés, la plupart du temps étudiants ou déjà inscrits dans la vie active, ces réservistes font volontairement le choix de participer à la politique de défense du pays.

Un véritable travail de terrain

Eric, 20 ans, est l’un d’eux. Cet étudiant est engagé comme réserviste auprès de la compagnie de gendarmerie de Vichy. Mobilisé « une vingtaine de jours par an », il effectue tous types de missions. « Je viens en aide aux brigades dans les casernes, et j’interviens aussi sur le terrain, sur des accidents ou cambriolages par exemple », explique le jeune homme, qui trouve dans ce statut l’occasion de « découvrir la fonction de militaire ».

Et s’il a vocation à faire découvrir l’armée, la fonction de réserviste n’en donna pas moins lieu à un apprentissage précis. « On fait une formation et des stages, en passant par l’école de gendarmerie », explique ainsi Charlène, 20 ans, réserviste pour la gendarmerie dans le secteur de Montluçon. Des séances de tirs, d’exercices physiques sont aussi organisés, tout comme des tests de culture générale et d’épreuves psycho-techniques.

« Etre réserviste me permet de découvrir les métiers de l’armée. On réalise parfois des missions de terrain de plusieurs jour. Et on découvre de vraies valeurs…»
Shannon, 22 ans,
réserviste dans l’armée de l’air

Shannon, 22 ans et originaire du bassin vichyssois, a de son côté décidé de s’engager dans les rangs de l’armée de l’air, à Clermont-Ferrand. Elle aussi a opté pour le volontariat « pour découvrir le métier », et parce qu’elle est issue « d’une famille de militaires ». Grâce à son statut de réserviste opérationnelle, la jeune femme a pu participer au plan « Cuirasse », une opération de protection de l’Etat-Major des armées, à Paris-Balard. Une expérience « forte », lors de laquelle la jeune femme a elle-même tenu les armes. dit avoir appris « de vraies valeurs ». Le tout en donnant tout son sens à la notion d’engagement.

 

Des réservistes sont venus dernièrement à Vichy présenter leur fonction devant des lycéens, dans le cadre de la journée de « Défense et citoyenneté »

=> Pour plus de renseignements : www.defense.gouv.fr/reserve

Source : https://www.lamontagne.fr/vichy/institutions/allier/2018/11/07/a-20-ans-ces-bourbonnais-se-mettent-deja-au-service-de-la-securite-du-pays_13039441.html

Le ROC

NOUVEAU
Découvrez Le ROC, le Journal du Réserviste Opérationnel et Citoyen :

Numéro 1 (Septembre 2018)
Numéro 2 (Octobre 2018)

Petites annonces