Carhaix. Les réservistes appelés en renfort pour les procurations

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook

Face aux très nombreuses procurations pour l’élection, la brigade de gendarmerie de Carhaix fait appel à des réservistes.

Depuis le début de la semaine, l’accueil de la gendarmerie ne désemplit pas. « Hier, on a fait 50 procurations… », confie le capitaine Pierre-Éric Buanic, commandant de la brigade carhaisienne. Pour faire face à cette affluence, il a fait appel au renfort d’un gendarme réserviste : Jean-Louis Bellaches, un ancien major de la gendarmerie.

Aide aux équipes

Il est chargé d’accueillir le public qui souhaite établir une procuration. « Son travail soulage vraiment les équipes. Nous faisons appel à des réservistes pendant les dix jours qui précèdent chaque scrutin », explique le capitaine. Il rappelle également que les procurations peuvent être faites jusqu’à samedi matin, « mais il vaut mieux le faire en avance, car les procurations partent en recommandés vers les mairies ».

Le capitaine insiste aussi sur la tâche des réservistes : « Chaque citoyen lambda peut nous aider ! ». La réserve de la gendarmerie nationale est ouverte à toutes les personnes de nationalité française à partir de 17 ans. « Il ne faut pas avoir de casier judiciaire, mais il n’y a pas de limite en termes de profession. Souvent des étudiants sont aussi réservistes, tous comme les demandeurs d’emploi », fait savoir Jean-Marie Quiniou, chargé du recrutement à la brigade de Carhaix.

Des missions assez sectorialisées

Ensuite, les réservistes, armés comme les gendarmes, sont appelés sur des missions en renfort des effectifs de la brigade : « Comme récemment pour le Tour de Bretagne, ou les Vieilles Charrues, les fêtes de fin d’année… », énumère le capitaine, en affirmant que les missions sont assez sectorialisées, par rapport au lieu de résidence des réservistes. « La rémunération se fait à la journée, et n’est pas imposable. Les disponibilités peuvent être aménagées et les réservistes bénéficient d’une période de formation de 15 jours », poursuite Jean-Marie Quiniou.

Les personnes du secteur intéressées par la réserve de la gendarmerie peuvent se rendre directement à la brigade de Carhaix pour obtenir plus d’informations.

Anaëlle BERRE

Source : http://www.ouest-france.fr/bretagne/carhaix-plouguer-29270/carhaix-les-reservistes-appeles-en-renfort-pour-les-procurations-4967802

Comments are closed.