19159 Fans      1948 Abonnés    3602 Membres
 |  | 

Charente : la “contribution essentielle” des réservistes de la gendarmerie

img-responsive

En Charente, 216 réservistes épaulent au quotidien les 450 gendarmes. Des profils différents et une «contribution essentielle».

Ces civils sont engagés sans réserve dans la gendarmerie. Ils sont 216 en Charente. Des réservistes, femmes et hommes civils, mobilisés tout au long de l’année pour épauler les 450 gendarmes du groupement du département. Vendredi, une cinquantaine d’entre eux ont été mis à l’honneur, promus, décorés ou encore félicités à la caserne Levasseur d’Angoulême. Certains ayant permis d’interpeller des délinquants ou de sauver des personnes blessées…

«Des besoins importants»

6 860. C’est le nombre de journées effectuées par des réservistes en Charente depuis le début de l’année. «Ils renforcent au quotidien les unités territoriales, leur contribution est essentielle. Grâce à eux, c’est plus de présence sur le terrain, plus de lien avec la population», souligne le chef d’escadron Yvan Santouil, officier au groupement de gendarmerie de Charente, qui estime que sur les 216 réservistes charentais, «un tiers sont des retraités, le reste, des jeunes». «C’est un vivier de recrutement très important. Nos besoins sont importants.» Les réservistes sont mobilisés selon leur disponibilité et rémunérés à la journée (55 à 110 euros nets selon le grade). Une formation de quatre semaines est obligatoire. Pour postuler, il faut avoir de 18 à 40 ans, de bonnes aptitudes physiques, une bonne moralité et être de nationalité française.

05 45 37 50 22 ou www.lagendarmerierecrute.fr

Suite et source : http://www.charentelibre.fr/2017/12/06/charente-la-contribution-essentielle-des-reservistes-de-la-gendarmerie,3175951.php

Le ROC

NOUVEAU
Découvrez Le ROC, le Journal du Réserviste Opérationnel et Citoyen :

Numéro 1 (Septembre 2018)
Numéro 2 (Octobre 2018)

Petites annonces