19159 Fans      1948 Abonnés    3602 Membres
 |  | 

DIJON : Quarante réservistes opérationnels de la gendarmerie nationale ont prêté serment

img-responsive

Composante de la garde nationale, la réserve de la gendarmerie constitue une force territoriale pleinement intégrée au dispositif opérationnel de la gendarmerie.

Ce mardi 12 juin à 16h30, les réservistes opérationnels de la région de gendarmerie Bourgogne-Franche-Comté ont prêté serment au tribunal de grande instance (TGI) de Dijon.
Quarante stagiaires dont 25 hommes et 15 femmes, âgés en moyenne de 29 ans et issus de tous les milieux sociaux-professionnels, se sont ainsi vus reconnaître la qualité d’agent de police judiciaire adjoint (APJA).

«Soyez dignes de ce serment»

Le procureur de la République Eric Mathais, et le Président du Tribunal de Grande Instance de Dijon, Bruno Laplane, ont rappelé les termes du serment et les sens de l’engagement qu’il implique. «Certains considèrent que la prestation de serment est un acte désuet, mais je pense qu’elle est toujours utile, car c’est engageant» a commencé Eric Mathais. «Cet engagement implique un comportement irréprochable de votre part, en tant que gendarmes, mais aussi dans la vie privée. Vous serez armés, et le jour où vous aurez à utiliser votre arme, la société vous regardera, et commentera» a-t-il lancé aux quarante gendarmes réservistes.
Pour Bruno Laplane, «c’est un engagement qui fait sens dans cette période troublée, et même désenchantée. Soyez dignes de ce serment et conservez-le en mémoire dans l’exercice de vos fonctions».

Actuellement 400 réservistes en Côte-d’Or

La réserve opérationnelle est un dispositif qui fait ses preuves au quotidien. Tant à l’occasion de grandes manifestations festives qu’en cas de crise, les chefs opérationnels ont l’habitude de faire appel à cette ressource formée et motivée par des valeurs citoyennes. Composante de la garde nationale, la réserve de la gendarmerie constitue une force territoriale pleinement intégrée au dispositif opérationnel de la gendarmerie.

Avant d’intégrer la réserve opérationnelle, les candidats sélectionnés suivent une formation spécialisée de 15 jours pendant les vacances scolaires. L’objectif est d’apprendre les actes réflexes, le secourisme, la déontologie, mais aussi de s’entraîner à l’intervention professionnelle et au tir.

Au nombre de 400 actuellement en Côte d’Or et 1.100 en Bourgogne, les réservistes sont convoqués temporairement pour renforcer les unités de gendarmerie proches de leur domicile.
Les volontaires peuvent se renseigner auprès des brigades territoriales ou du centre d’information et de recrutement de leur région. Ils peuvent aussi consulter le site internet lagendarmerierecrute.fr.

Photos Nicolas Richoffer

Le ROC

NOUVEAU
Découvrez Le ROC, le Journal du Réserviste Opérationnel et Citoyen :

Numéro 1 (Septembre 2018)
Numéro 2 (Octobre 2018)

Petites annonces