19159 Fans      1948 Abonnés    3602 Membres
 |  | 

Hauts-de-France: Des patrouilles de gendarmes réservistes pour sécuriser les TER et les gares

img-responsive

SECURITE La Région Hauts-de-France expérimente un nouveau dispositif de surveillance des TER et des gares grâce aux réservistes de la gendarmerie…

  • La Région, la SNCF et la gendarmerie ont signé un protocole pour assurer des patrouilles supplémentaires dans les TER et les petites gares.
  • Jusqu’à la fin de l’année, 120 patrouilles de trois gendarmes réservistes vont sillonner les TER et les gares de la région.
  • En 2017, la gendarmerie a constaté environ trois infractions par jour sur le réseau ferré régional.

Réduire le sentiment d’insécurité. Depuis le début du mois de juillet, des gendarmes réservistes sont autorisés à patrouiller dans les TER et les petites gares de la région Hauts-de-France pour assurer la sécurité. Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre la Région, la SNCF et la gendarmerie nationale.

« C’est la gendarmerie qui nous a proposé cette expérimentation et nous l’avons accepté volontiers », assure Xavier Bertrand, président (DVD) de la région Hauts-de-France. Jusqu’à la fin d’année, 120 patrouilles de trois réservistes en uniforme vont se partager la sécurisation de 32 lignes régionales.

Environ 300 interpellations sur le réseau ferré en 2017

« Cela représente en moyenne une patrouille tous les deux jours. Cette bouffée d’oxygène en matière d’effectif va s’ajouter aux pelotons de surveillance qui existaient déjà », précise Grégory Angeli, chef du bureau sécurité publique de la gendarmerie. En 2017, les gendarmes avaient procédé à 300 interpellations sur le réseau ferré Hauts-de-France.

Le coût de cette opération (environ 248.000 euros) est pris en charge par la gendarmerie nationale. Ce dispositif vient compléter la politique sécuritaire de la région qui a installé 198 caméras de vidéosurveillance dans les gares.

« On ne va pas se raconter d’histoires. On constate des actes d’incivilité dans les TER. Certes, pas plus que dans d’autres régions, mais je ne veux pas que la situation dégénère. Il s’agit d’un renforcement sécuritaire préventif », souligne Xavier Bertrand.

« Pas de recrudescence particulière des infractions »

« On ne constate pas de recrudescence particulière des infractions, confirme le chef d’escadron Grégory Angeli. L’an dernier, on était à trois faits par jour dans les TER et les gares, en zone gendarmerie. Et très peu d’atteinte à l’intégrité physique. »

Selon la gendarmerie, l’idée est d’accentuer la prévention, notamment concernant les comportements d’incivilité qui peuvent se traduire par de la musique trop forte ou des pieds sur les banquettes. « Ces petites choses qui font que les voyageurs ne bénéficient pas de la tranquillité auxquels ils ont le droit », précise Grégory Angeli.

Toujours un contrôleur par TER

Pour Xavier Bertrand, il ne s’agit pas de « remplacer les contrôleurs ou les agents de la Suge » qui assurent la sécurité dans les trains et les gares pour la SNCF. « Les gendarmes patrouilleurs sont habilités à contrôler l’identité et les bagages des voyageurs et à procéder éventuellement à des interpellations en cas de problème, précise Xavier Bertrand. En aucun cas, ils ne pourront contrôler les titres de transport. »

Le président de la région ajoute, par ailleurs, que la prochaine convention avec la SNCF prévoit toujours, au moins, un contrôleur par TER.

Gilles Durand

Source : https://www.20minutes.fr/lille/2312387-20180725-hauts-france-patrouilles-gendarmes-reservistes-securiser-ter-gares

Le ROC

NOUVEAU
Découvrez Le ROC, le Journal du Réserviste Opérationnel et Citoyen :

Numéro 1 (Septembre 2018)
Numéro 2 (Octobre 2018)

Petites annonces

  • Ceinturon Cordura 3 points, réglable, avec son kit de sécurité Toile polyester 500 Deniers Boucle sécurité 3 points Taille réglable avec velcro Passants plastiques Dimensions : 135 x 5 cm Pour Militaire,[Lire la suite]
  • Suite au contrôle de mon dressing, je vends1 pantalon de treillis (été) taille 72M, état neuf - 15€[Lire la suite]