17093 Fans      1224 Abonnés    2871 Membres
 |  | 

La Ferté-sous-Jouarre : les gendarmes réservistes, un renfort de poids

Samedi après-midi, dix-sept réservistes ont participé à une opération anti-délinquance dans la ville. Ils représentaient le tiers des effectifs mobilisés par la gendarmerie.

Au milieu des autres gendarmes, ils sont indétectables. Même uniforme, même armement, même masque impassible. Samedi, dix-sept réservistes ont participé à l’opération anti-délinquance menée par la compagnie de gendarmerie de Coulommiers, au square Montmirail ou rue des Vannes à La Ferté-sous-Jouarre.

« Ils sont une force de frappe supplémentaire, qui nous donne une bonne capacité de montée en puissance, apprécie le chef d’escadron Sébastien Jouglar. Grâce à un système d’alerte SMS, je peux avoir vingt personnes en 24 heures par exemple. »

Alexis, 24 ans, est réserviste depuis trois ans. « Je suis responsable dans le bâtiment mais j’avais envie de servir mon pays tout en faisant un métier civil, témoigne le jeune homme. Pour les civils, il n’y a aucune différence, nous sommes des gendarmes à part entière. »

Mobilisés pour l’opération SentinelleDans la matinée, les réservistes ont reçu une petite formation pour se remettre à niveau. Gaëtan, 23 ans, avait déjà de solides notions. « Je viens de réussir mon concours de police. Je faisais du droit mais j’ai toujours voulu travailler dans les forces de l’ordre. En décembre ou janvier, je vais pouvoir intégrer une école de police. » Avec 120 missions par an, il est un réserviste assidu. « La diversité des missions me plaît beaucoup, que ce soit des contrôles routiers ou des opérations anti-délinquance comme celle-ci et enfin des patrouilles pour l’opération Sentinelle. »

« Nous cherchons des réservistes qui habitent le secteur, des gens qui souhaitent être gendarmes à temps partiel, indique Jean-Luc Macedo, capitaine en charge de la compagnie de réserve territoriale de Coulommiers. Aujourd’hui, et alors qu’on pourrait en avoir 82, nous n’avons que 30 réservistes. Si on pouvait en embaucher dix ou vingt sur les deux prochaines années, ce serait bien. »

Informations sur www.gendarmerie.interieur.gouv.fr