17364 Fans      1310 Abonnés    2933 Membres
 |  | 

Montluçon : être réserviste dans la gendarmerie, en sept chiffres

img-responsive

La journée nationale du réserviste a eu lieu samedi

 à l’école de gendarmerie de Montluçon. Nouveauté cette année : les réservistes peuvent bénéficier de primes.

18-40 ans

Pour être réserviste, il faut être âgé de 18 ans à 40 ans, avec un casier vierge. Les anciens gendarmes peuvent également être réservistes, dans la limite de cinq ans après leur retraite. Des épreuves psychologiques et une visite médicale sont obligatoires, avant de réaliser un stage d’un mois.

37 jours

A l’issue de ce stage d’un mois, les réservistes peuvent se mettre en disponibilité quand bon leur semble, en accord avec leur contraintes professionnelles ou scolaires. 37 jours par an de réserve est un minimum prérequis pour toucher la prime de fidélité.

250 euros de prime de fidélité

Une prime de 250 euros est allouée chaque année aux réservistes qui s’engagent pour une durée d’au moins trois ans, avec au moins 37 jours de réserves dans l’année.

« Tous les ans, je perds une vingtaine de réserviste, souvent des étudiants qui entrent dans la vie active ou des anciens gendarmes qui sont arrivés au terme des cinq ans après leur grade, détaille le lieutenant-colonel Christian Lamoine. Ces primes sont un moyen de les fidéliser. »

A partir de 50 jours de réserve par an, les réservistes de moins de 25 ans peuvent demander une aide de financement de leur permis de conduire à hauteur de 1.000 euros.


illustration GENDARMES / GENDARMERIE NATIONALE / RESERVE OPERATIONNELLE JOURNEE NATIONALE DU RESERVISTE ici controle vitesse / jumelles a la caserne RICHEMONT MONTLUCON LE 28-10-17 , photo florian salesse

240 réservistes dans l’Allier

Le département compte 240 réservistes, dont 60 gendarmes. Un tiers des effectifs est constitué par les étudiants.

37 candidats

37 potentiels réservistes ont assisté à la journée du réserviste, le samedi 28 octobre, à l’école de gendarmerie de Montluçon.

Source : http://www.lamontagne.fr/montlucon/institutions/2017/10/28/etre-reserviste-dans-la-gendarmerie-en-sept-chiffres_12609433.html