18823 Fans      1803 Abonnés    3453 Membres
 |  | 

Réserve de la gendarmerie : des moyens réduits d’un tiers faute de budget suffisant

img-responsive
Le groupement de gendarmerie de la Haute-Loire ne saurait aujourd’hui fonctionner sans ses réservistes. Malheureusement, la réserve doit composer depuis cette année avec des moyens réduits d’un tiers.

Les candidats deviennent réservistes de la gendarmerie au bout de 15 jours de stage (l’an dernier, cette formation initiale était encore d’un mois), où ils acquièrent les bases militaires, les droits et les règles, également les techniques de tir. Dans les jours qui suivent leur stage, ils se retrouveront sur le terrain, porteurs d’une arme à la ceinture. Les plus jeunes peuvent partir en stage dès 17 ans, mais ne sont employables qu’à leur majorité.
La formation de base est complétée au sein du groupement.

Elle n’est qu’un début. Les jeunes qui sortent au bout de 15 jours sont des agents de la force publique. On les amène rapidement à passer un examen pour devenir agent de police judiciaire adjoint. La formation se fait sur internet.

Le colonel Serge Amblard

Ce dernier est devenu conseiller réserve du groupement, après avoir servi l’armée durant quarante ans.
Les anciens militaires, quant à eux, bénéficient de journées d’instruction, d’entraînement au tir et d’une remise à niveau quant aux textes de loi.

Moins d’ordres de missions depuis quelques mois

Jusqu’en mars 2017, les réservistes pouvaient uniquement utiliser leur arme dans le cadre de la légitime défense.

Le colonel Amblard

Désormais, suite aux attentats, les forces de l’ordre ont vu leurs prérogatives élargies. Y compris les réservistes.
Depuis quelques mois, les ordres de mission des réservistes ont été restreints, faute de budget suffisant.

Le budget de la réserve départementale de la Haute-Loire a été divisé d’un tiers, soit 100.000 euros en moins

La période estivale et les fêtes de fin d’années sont des périodes de forte sollicitation des réservistes, en fonction toujours des disponibilités des uns et des autres et des besoins.
L’an dernier, plus de 100 réservistes ont ainsi été engagés sur le Tour de France. En raison des moyens restreints, moins de réservistes ont été employés depuis le début de l’année, pour pouvoir justement disposer de forces suffisantes cet été et en fin d’année, où la lutte contre les cambriolages s’intensifie.
Les réservistes touchent une solde à la journée (de 55 à 150 euros). La gendarmerie peut encore aider les plus jeunes à passer le permis de conduire, en leur accordant 1.000 €.
Le colonel Amblard constate : « C’est un coup de pouce, mais la motivation première des plus jeunes ce n’est pas l’argent. C’est d’abord de servir leur pays »

Philippe Suc

Source : https://www.leveil.fr/puy-en-velay/faits-divers/2018/06/04/reserve-de-la-gendarmerie-des-moyens-reduits-dun-tiers-faute-de-budget-suffisant_12873186.html

Petites annonces