Pourquoi une journée du réserviste était-elle organisée ce samedi 2 novembre à Montluçon ?

02 novembre 2019 - 18:08Partager sur Facebook (5)Partager sur Twitter (6)

Une journée du réserviste était organisée, ce samedi 2 novembre, à l'école de gendarmerie de Montluçon. L'objectif : favoriser les rencontres entre le grand public et les réservistes pour faire connaître leur engagement.

Ce samedi 2 novembre, trente-deux personnes étaient à l'école de gendarmerie de Montluçon pour la journée du réserviste. « Principalement des jeunes intéressés pour le devenir au sein de la gendarmerie nationale », explique le colonel de réserve Christian Lamoine.

Quelles missions ?


Cette journée était donc l'occasion de découvrir une partie des missions du réserviste grâce à différents ateliers : contrôle de véhicule et de personne, contrôle des flux lors d'un accident de la circulation, franchissements d'ouvertures, maîtrise sans arme d'un individu…

Présents pour venir à leur rencontre : quarante-six réservistes de l'Allier, également venus à l'école de gendarmerie pour se former.

Des civils et d'anciens gendarmes


« On peut dire qu'être réserviste, c'est être gendarme à temps partiel, souligne le colonel Lamoine. On se met à la disposition de la gendarmerie lors de son temps libre. »

Il poursuit : « Nous avons 253 réservistes dans l'Allier, dont une centaine sur l'arrondissement de Montluçon ». Des civils ou anciens gendarmes (30 % des réservistes) venant en appui à la gendarmerie, au maximum soixante jours par an.

Laura Morel

Source : https://www.lamontagne.fr/montlucon-03100/actualites/pourquoi-une-journee-du-reserviste-etait-elle-organisee-ce-samedi-2-novembre-a-montlucon_13676406/

Partager sur Facebook (5)Partager sur Twitter (6)
← Retour aux actualités